Ca ne m'arrive pas très souvent, mais là, je peux le dire haut et fort : je suis fière de moi !!! A double titre en plus... Je ne vous en parle pas juste pour frimer, cette méthode de réparation peut vous servir aussi.

Tout a commencé dimanche dernier. Comme d’habitude, j’ai réveillé et traîné mon fils de 16 ans à un vide-grenier : c’est toujours difficile d’acheter pour lui mais sans lui ! Surtout qu’il a grandi et s’est un peu étoffé, j’ai peur d’acheter trop petit… Je lui cherchais un blouson en cuir. Du vrai cuir, pas du simili car il ne tient pas le coup avec le frottement du lourd sac à dos qui sert de cartable… J’ai vu 2 vestes en cuir mais vendues 50€, beaucoup trop chères pour moi. Et sur un stand tenu par un gentil petit couple, je vois une veste qui m’intrigue : la forme d’une « vraie » veste en jean, de marque Levis mais pas en tissu jean. Intriguée, je la touche : c’était du cuir, extrêmement souple, mais vraiment très beau. Une magnifique veste ; j’ose à peine demander le prix… Et là, au lieu d’entendre 50€ comme les autres, j’entends « 5€ ». Pardon ? Oui, elle est bien à 5€ car il y a un sérieux accroc à la manche :

 IMG_2265

Même pas peur d’un tel accroc ! Mon fils l’essaie, elle est parfaite adaptée à sa morphologie. Bref, je ne réfléchis pas trop, je dégaine mon billet de 5 avant qu’ils ne changent d’avis.

Première étape : laver la veste. Oui, même le cuir, je le passe en machine… Pas souvent, juste un unique lavage suite à l’achat d’occasion, je préfère. Un petit lavage tout doux. Elle a très bien passé cette épreuve et ce soir, elle est sèche. Il faut passer à l’étape 2, la réparation…

J’avais tout de suite noté que la déchirure était proche de la fente du poignet : j’allais pouvoir découdre la doublure pour atteindre le dessous du cuir, comme cela :

 IMG_2270 IMG_2271

Arès réflexion, j’ai décidé d’utiliser un petit morceau de cuir très souple qui me restait d’une grande veste de mon mari. En plus, le coloris est approchant de celui de la veste ce qui permettra de ne pas rendre trop visible l’interstice entre les bords de l’accroc :

IMG_2267

Je voulais d’abord le fixer par en-dessous avec épingles, mais l’ouverture de la doublure n’est pas grande et il y a 3 morceaux à rapprocher, ça allait être compliqué… J’ai alors pensé à ma petite bombe de colle repositionnable qui dort dans mon placard.

IMG_2272

J’ai vaporisé la colle sur le morceau de cuir, ai attendu quelques instants et je l’ai positionné sous un des bords déchirés en appuyant :

IMG_2274 IMG_2275

Puis j’ai rapproché les 2 autres morceaux pour reconstituer le puzzle, et tout a tenu d’un bloc ! Quel soulagement !

IMG_2276

IMG_2278

Je me doutais cependant qu’un tel dispositif ne tiendrait pas dans le temps (soyons raisonnable, ce n’est pas de la colle forte !). J’ai donc cousu à la main par petits points les bords pour les fixer sur le morceau de cuir du dessous. Mes petits doigts ont souffert mais ça valait le coup : la déchirure est bien réparée et presque invisible !

IMG_2279 

IMG_2280

Evidemment, avec le flash, on voit bien la réparation. Mais sans flash et portée, la veste a l’air nickel !

IMG_2284

 Je suis donc super fière de mon achat à si petit prix, et du résultat obtenu ! Trop trop belle, la veste...

IMG_2286bis

IMG_2283 IMG_2282

Sachez donc qu’un accroc sur du cuir peut être facilement réparé (surtout s’il est près de la couture de la doublure, donc plus accessible) avec un petit morceau de tissu d’une couleur approchante. La colle en bombe peut sûrement être remplacée par une autre colle mais il ne faut pas une colle qui sèche de manière trop rigide, sinon gare au côté « cartonné » de la réparation ! Il faut juste qu'elle soit assez gluante pour tenir les éléments le temps de coudre. Pas besoin de machine à coudre, juste du fil et une aiguille, donc accessible à tous ; et enfin réparation réalisée en 15 minutes !

Je suis sûre que vous allez vérifier dans vos placards s’il n’y a pas un accroc à réparer sur le cuir du chéri, pas vrai ?!