Mon sac à main et moi, c’est toute une histoire… Voici quelques infos sur le contenant et le contenu !

Rien que pour le choisir, c’est très compliqué ! Il faut qu’il soit original avec une prédominance de noir, assez grand pour contenir un dossier format A4 mais avec des rangements pratiques pour éviter le fourbi, et notamment une séparation intérieure. Les anses doivent être assez longues mais pas trop. Il doit y avoir une poche extérieure au dos pour mes clefs et une poche sur le côté spécialement pour mon téléphone (marre de le chercher à l’intérieur du sac quand il sonne !). Il faudrait enfin que la fermeture éclair s’ouvre de devant vers derrière quand il est porté à droite : INTROUVABLE à ce jour ! Si quelqu’un peut m’expliquer pourquoi c’est toujours le même sens d’ouverture (et qui ne me convient donc pas), je suis preneuse ! Et là vous allez me dire : « elle n’a qu’à le faire elle-même… ». Oui, c’est à l’étude (depuis des années d’ailleurs), mais j’hésite à franchir le pas ! Un jour…

Bon, vous l’aurez compris, difficile de trouver le sac parfait. L’année dernière, j’ai trouvé un sac sur un marché qui me plaisait bien. Original avec des empiècements de tissus différents, des boutons, etc. Et pas cher aussi.

DSCF5412

Il avait pas mal des critères demandés mais pas tous… La poche extérieure pour le portable me faisait vraiment défaut : trop pénible de chercher le téléphone au fond du sac (la toute petite poche intérieure n’arrivait pas à tenir mon IPhone en place). Je me suis décidée à chercher le moyen de rajouter une poche extérieure. J’avais trouvé un tissu fleuri (aussi barré que celui du sac) chez le Suédois, mais comment coudre à la machine sur ce simili cuir avec en plus la doublure à prendre en considération ??? Bon, pour faire simple, on va coudre à la main… J’ai découpé un rectangle un peu plus grand que l’épaisseur du sac ; j’ai rabattu le haut, piqué à 1cm et ai glissé un élastique rond à l’intérieur pour maintenir la poche fermée sans me gêner pour mettre la main dedans. Le téléphone ne devrait pas tomber quand mon sac se renverse (si, si, ça m’arrive souvent dans la voiture…). J’ai surfilé les bords et ai simplement cousu à la main le contour de la poche sur le sac. Et c’est parfait ! Les coloris sont vraiment raccord. Le téléphone ne tombe pas, je le prends très facilement quand il sonne et, cerise sur le gâteau, je vois même le flash à travers le tissu quand on m’appelle !!!

DSCF5426 Vous voyez le tissu fleuri sur la tranche à droite ?

DSCF5428

Bon, il n’y avait pas que cela qui me chagrinait. La poche intérieure était trop petite… Comment caser 3 stylos, ma poudre fond de teint, ma clef USB, mon porte-cartes de visite, un carnet, mes écouteurs, etc dans une poche de 10cm de profondeur ???

DSCF5413

J’ai donc décidé de l’agrandir, enfin de l’approfondir. J’ai ressorti la poche et ai découpé à raz du fond. J’ai pris du tissu doublure assez costaud et je l’ai cousu sur un des bords endroit contre endroit puis l’autre côté  sur l’autre bord (pour le coup la couture est visible puisque je n’ai pas pu retourner le tout). Il ne reste donc plus qu’à fermer les côtés la nouvelle poche.

DSCF5414

DSCF5416

 

DSCF5415

 La finition n’est pas parfaite mais je vous rappelle qu’il s’agit de l’intérieur de la poche intérieure du sac ! L’important pour moi est qu’elle soit solide et plus profonde. Le résultat est donc à la hauteur de mes espérances ! J’ai pu tout caser et peux même y rajouter des trucs…

DSCF5421

J’oubliais quand même ce qui concerne les clefs. Dans cette poche extérieure où je les glisse, j’ai également la télécommande de l’alarme de la maison. Mais régulièrement, en sortant mes clefs du sac (pas toujours délicatement apparemment), la télécommande volait hors du sac. J’ai donc décidé de coudre un fil élastique dans le fond de cette pochette et d’y raccorder une attache qui tient d’habitude les jetons de caddie. Ainsi, la télécommande est accrochée à cet élastique et ne tombe plus par terre quand je prends mes clefs ! Et quand mon sac se renverse, je suis également sûre de ne pas la perdre. J’y ai récemment ajouté une petite alarme portable (encore du Suédois) au cas où…

DSCF5425

DSCF5424

Donc vous voyez, votre sac peut être adapté à vos besoins, il ne faut pas hésiter à tenter l’expérience !

 Mon sac à main a ceci de particulier qu’il a la même faculté que celui de Mary Poppins… J’ai effectivement beaucoup de choses à l’intérieur ; mais c’est pour parer à toute éventualité ! Maladie, blessure, bouton arraché, fil apparent, poil au menton (celui des autres, pas le mien !), ongle cassé, objet à mesurer, etc. Je n’ai peur de rien, je suis équipée. En fait, j’avais découpé une pochette sur un ancien cartable de mon fils ; elle est solide, renforcée et grande. Et j’y case tout… Un nécessaire de couture (avec fil, aiguilles, épingles, fils, boutons, etc), un nécessaire de manucure (ciseaux, pince à épiler, coupe-ongle et divers outils), un mètre ruban, une lingette de détachage tissu, une pochette de médicaments (cortisone, antihistaminiques, anti-diarrhéique, paracétamol, etc), un pansement liquide, de la Ventoline, et enfin une pochette de pansements et de désinfectant. Vous voyez, juste le nécessaire, rien de plus !

sac1

sac2

sac3

A côté de ça, j’ai bien sûr portefeuille, chéquiers, brosse à cheveux, déodorant, 2 sacs vinyl pour les courses imprévues, trousse pour le nécessaire de lentilles de ma fille ci-dessous, sachet de mouchoirs (ci-dessous, fait maison à partir d’infos de blogs) :

 DSCF5423 pour les lentilles                        

DSCF5053 pour les mouchoirs.

 Flûte ! J'allais oublié une pince multi-usages !!! Indispensable, même si je n'ai pas encore eu besoin de m'en servir... Mais elle fait tournevis, décapsuleur, etc. Vous voyez, que du pratique ! 

sacbis   sacbis2

Vous l’aurez compris, mon sac à main, c’est ma trousse de secours pour tout (et je ne vous parle pas de ma voiture qui regorge encore plus de nécessaires divers et variés…). Mais je suis à l’abri de presque tout ! D’ailleurs, mon entourage sait très bien à qui demander du paracétamol, une pince à épiler, un mètre, etc.

Mais là, je viens de me relire, et le contenu de mon sac à main arrive à m'impressionner moi-même... Rassurez-moi, vous êtes pareilles, hein?!