Je me rends compte que dans ce blog, je ne parle que de ce que j'ai aimé. Or, j'ai été déçue par des produits de nombreuses fois également ! Alors je vais aussi parler désormais de mon insatisfaction. Ca fera peut-être baisser la colère qui bout à l'intérieur de moi !!!

Voilà un problème de chaussures qui m'a bien fâchée. En avril, à l'ouverture de l'Atoll (grand centre commercial près d'Angers), je me suis hâtée pour découvrir de nouvelles enseignes (Alinéa, Orchestra, etc). Et, dans la série qui se finit en A, Chausséa. Un magasin de chaussures, comme il en existe plein (Gemo, Halle aux chaussures, etc).

J'ai flashé pour 2 paires de tennis pour ma fille. Les voici (déjà portées, rassurez-vous) :

DSCF3632

Vous voyez, toutes simples, de la marque Lady Rivaldi. Et en plus, il y avait une promo : 15€ les 2 paires ! Chouette !

 Elle les a mis durant 3 semaines, en alternant les 2. Un soir, j'ai récupéré ma fille à l'école ; elle faisait une drôle de tête... "Maman, tu ne vas pas être contente, j'ai un problème avec ma chaussure...". Et là, elle me montre son pied : par un trou dans sa semelle, je voyais littéralement sa peau ! Bien rouge en plus, à force de marcher à nu sur le bitume et les cailloux toute la journée... Et la chaussette qu'elle portait ce jour-là avec n'avait pas supporté les frictions et s'était également trouée. La peau est restée abîmée quelques temps.

Incroyable. La semelle, pourtant assez épaisse, s'était littéralement désagrégée à cet endroit. Comment était-ce possible ? A la maison, j'ai regardé l'autre pied, le même problème s'apprêtait à apparaître. J'ai alors inspecté l'autre paire de tennis : même verdict, la semelle était en train de se désagréger sur les 2 chaussures...

DSCF3629

Paire 1

DSCF3630

Paire 2

DSCF3628

 

Pourtant, ma fille de 7 ans les a portées 1 semaine et demi chacune puisqu'elle les a alternées sur ces 3 semaines. J'ai vérifié : elle n'a pas fait de marathon sur cette période, ni d'escalade rocheuse, ni même de corde à sauter. Aucun sport intense, aucune grande balade à pied. RIEN qui justifierait une telle usure aussi rapidement.

Et le pire, c'est que moi, la reine de l'archivage des tickets de caisse, je n'ai pas été capable de retrouver celui-ci... Comment aller me plaindre sans prouver le côté récent de mon achat pour expliquer mon mécontentement ???? J'ai laissé les chaussures dans un coin un temps mais ma colère était trop grande, il fallait que ça sorte...

J'ai donc décidé le 24 juin dernier d'écrire au siège social en leur disant qu'il devait y avoir un défaut dans la fabrication de la part de leur fournisseur, avec photos à l'appui ; que je ne leur reprochais rien mais que je demandais l'avoir correspondant. Vous voyez, le courrier pas méchant. Aucune réponse 2 mois après, silence radio.

Là, le 27 août, j'ai renvoyé un courrier un peu moins sympa (mais toujours courtois, attention !), en joignant mon précédent courrier et réitérant ma demande, leur proposant de transférer ma demande au magasin d'Angers s'ils étaient indépendants, etc.  Et que je m'engageais également à diffuser mon mécontentement sur mon blog en cas de non-réponse. Toujours rien x mois après.

Et comme je ne suis pas du genre à faire des promesses en l'air, je m'exécute par le présent post. Alors, comment vous dire ce que je pense de cette enseigne sans être grossière... Comment parler d'un service client inexistant ? D'une piètre qualité des chaussures ?

Si vous avez déjà connu ce genre de déconvenues avec cette enseigne, racontez-vous ici ! Vous verrez, ça soulage...